Il y a tout juste 50 ans, le 4 novembre 1970 à Toulouse (Haute-Garonne), le prototype Concorde 001 franchit le mur du son dans un vacarme assourdissant. Et le pilote d’essai s’apprête à passer à la vitesse supérieure « Mach 2 » : 2 155 km/h, soit deux fois la vitesse du son pendant 53 minutes. Un record inégalé pour un avion civil. À peine redescendu sur terre, André Turcat, commandant de bord, ne peut réprimer un petit rictus devant les journalistes : « Nous sommes montés à Mach 2, et nous y sommes restés. »

Un Paris-New York en 3h30

C’est le début d’une aventure technique et commerciale extraordinaire. Pour 20 000 francs, 8 600 euros dans les années 2000, une centaine de passagers se font un Paris-New York en 3 heures et demi, ou Rio pour 1 heure de plus. À bord, les hôtesses, habillées par les grands couturiers français, servent grands crus et cigarettes pour les amateurs ; le luxe à la mode supersonique. Les clients fortunés étaient, pour beaucoup, des hommes d’affaires pressés.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/concorde-retour-sur-l-un-des-records-de-vitesse-de-l-avion-supersonique_4168259.html