Muséum Sinsheim

les photos du F-BVFB a Baden-Baden ont été prisent après l’atterrissage le 24 JUIN 2003
Il y avait d’après la presse allemande 15000 personnes autour de l’aéroport pour voir concorde.
Avant de se poser , les pilotes ont effectué un passage au dessus de l’aéroport avec un virage sur l’aile impressionnant.
Sur les photos on voit le démontage des demie ailes (nervure 12), de la dérive et des moteurs. Photos Dominique TAILLET

 

Des spécialistes d’Air France et du Technik Museum Sinsheim ont enlevé les moteurs et enlevé les extrémités des ailes et l’empennage. Après de nombreuses études de faisabilité et réunions avec les autorités responsables, un itinéraire de transport optimal a été choisi et le transport a été méticuleusement préparé. Comme pour presque tous les transports de marchandises lourdes du musée, les spécialistes de l’entreprise de transport Kübler et de l’entreprise Scholpp étaient à nouveau en charge. Le plus gros problème était la largeur extrême de l’avion. Malgré le démontage des extrémités d’aile, ce fut quand même un fier 14,45 mètres. Le transport ne pouvait donc se faire que sur une remorque basculante spéciale surbaissée. Sinon, le « Concorde » n’aurait pas pu passer sous le pont autoroutier près du musée.

Le transport routier a commencé le 19 juillet 2003 et a duré jusqu’au petit matin du lendemain. Des dizaines de milliers de spectateurs se sont alignés sur l’autoroute fermée bien après minuit pour assister au grand événement. Après le montage, le « Concorde » fut ancré dans sa position de départ sur un cadre en acier au-dessus du hall 2 du musée à côté du Tupolev 144 le 17 mars 2004.