Carte d’identité – Concorde F-BVFC ou N94FC

 Par le Commandant Henri-Gilles FOURNIER

Carte d’identité – Concorde F-BVFC ou N94FC

Alias : Fox Charlie

9ème avion de série : 209

1er vol à Toulouse le 9 juin 1976

Certificat Navigabilité Français remis le 28 juillet 1976

Livraison à Air France le 3 août 1976

Certificat Navigabilité US le 12 janvier 1979

Vole pour la compagnie américaine Braniff avec une immatriculation américaine N94FC sur le tronçon Washington-Dallas avec un équipage PNT et PNC de la compagnie Braniff.

Se repose quatre ans de 1984 à 1988

A fait en vingt-sept ans, 14.322 heures de vol et 4590 atterrissages

Il est  exposé aujourd’hui au  musée Aeroscopia, à Blagnac

Il a veillé sur moi dès mon premier vol de lâcher.

Merci, Monsieur Henri-Gilles FOURNIER

Propos recueillis par Louis, Président-Fondateur de l’association Cap Avenir Concorde

Une partie de sa vie tranquille

24/01/78 2ème vol de la ligne régulière, éphémère Paris  – Ile de Kish en Iran
20/09/78 1er vol ligne régulière Paris – Washington – Mexico
12/01/79 1er vol Washington – Dallas pour la compagnie américaine Braniff
14/06/79 Victime d’un sérieux éclatement de pneu à Washington
18/10/82 Ouvre avec Mickey, le parc de Disney World à Orlando
29/10/82 Dernier vol New York – Washington
09/09/83 Vol de Paris à Monastir avec retour à Clermont-Ferrand
17/12/83 Vol de lâcher du Commandant Edouard Chemel sur New York – Paris
27/12/83 Transporte le Président François Mitterrand à l’ONU
16/04/89 Remet au Smithsonian la déclaration des droits de l’homme
22/05/89 Se pose sur une piste interdite à Boston, avec le Président François Mitterrand
27/06/89 Vol de Dakar à Gbadolite pour le Maréchal Mobutu
28/06/90 Fait le premier de ses trois Tours du Monde
16/06/90 Visite de l’Océan Indien avec le Président François Mitterrand
08/04/93 Fait les premiers essais de certification de l’anti-collision TCAS
07/07/95 Premier vol Biarritz – New York pour la Général Motors
30/06/96 Célèbre les vingt ans de vol commercial à Toulouse
11/08/99 *** Vol dans une éclipse solaire pour l’observatoire de France
18/12/99 Visite le village du Père Noël à Rovaniemi au cercle polaire
25/07/00 Dernier vol vers New York le jour de l’accident de Gonesse
21/09/00 Revient de New York avec un laisser-passer spécial
01/11/01 Retrouve son certificat de navigabilité
27/06/03 Rentre en terre natale chez son fils, Airbus à Toulouse avec à son bord André Turcat,  Henri Perrier et Michel RETIF, et autres acteurs du projet Concorde

 *** Le vol AIR FRANCE AF 4500 avec Jean Prunin, commandant de bord, fut exceptionnel. En effet , Certains privilégiés ont pu assister à l’éclipse totale du soleil le 11 aout 1999. Le Concorde était le seul appareil civil capable de suivre l’éclipse grâce à sa vitesse supérieure à Mach 2

Droits réservés / X  Jubier