Catégorie : Actualités

actualités classées


Meeting de Cazaux les 29 et 30 juin 2019

Le mot du Commandant de base : ” Les 29 et 30 juin 2019, la base aérienne 120 de Cazaux est fière d’accueillir un meeting national de l’air, événement aéronautique de grande ampleur organisé au profit de la Fondation des œuvres sociales de l’air (FOSA).  Ce show aérien vous permettra de découvrir de nombreux avions et hélicoptères, civils et militaires, des plus anciens aux plus récents. Avec la Patrouille de France, des aviateurs français et étrangers feront le déplacement pour vous présenter leurs appareils ou effectuer des démonstrations. La FOSA a pour mission de porter assistance aux familles des personnes victimes d’un « accident de la vie ». Pour que la base aérienne et l’armée de l’air puissent les soutenir au maximum, l’intégralité des recettes leur est ainsi reversée. Venez nombreux pour également nous y aider. Je serai ainsi particulièrement heureux de vous accueillir à l’occasion de cet événement majeur que nous nous attachons à organiser pour que vous puissiez tous en profiter au maximum et dans les meilleures conditions. Avec l’ensemble…


Boom annonce le « roll out » du prototype de son supersonique fin 2019

L’assemblage de l’avion démonstrateur biplace a débuté. Le XB1 (à l’échelle 1/3 de la version de ligne « Overture ») devrait sortir des hangars de la startup américaine en décembre 2019 pour effectuer son premier vol supersonique en 2020. Cette semaine au salon du Bourget, le fondateur et PDG de Boom, Blake Scholl, n’avait pas grand chose de nouveau à annoncer si ce n’est son optimisme. Il croit dur comme fer au remplaçant de Concorde 50 ans après. « Nous possédons aujourd’hui la technologie de pointe permettant d’effectuer des voyages aériens plus rapides et nos équipes travaillent sans relâche sur le projet. » La start-up du Colorado compte désormais 150 salariés et de nouveaux partenariats ont été dévoilés, possibles grâce à une centaine de millions de dollars levés au printemps. Dassault Systèmes va se charger de la conception 3D et Stratasys de l’impression 3D. La start-up Promotheus fournira un carburant « neutre en carbone » grâce à sa technologie de capture de carbone dans l’air pour la transformer en kérosène. JPA…


Le plan de l’État pour se débarrasser des restes gênants du Concorde

Voilà que l’on reparle du vol AF4590,  qui a brisé 113 vies en Juillet  2000. Plus exactement des débris qui sont toujours stockés pour les besoins de l’enquête. Je pense que tous les amoureux de Concorde, comme moi , vont être stupéfaits de voir comment l’on va se débarrasser définitivement de tous ces débris. N’y avait t’il pas moyen de faire un tri ? Des morceaux sont encore intactes et ne pouvait t’on pas imaginer autre chose ? A chacun d’avoir son propre avis mais subitement ce caractère d’urgence  me choque ; une réflexion plus large aurait peut être pu envisager une autre destin…. Les déchets de l’avion supersonique qui s’est écrasé en 2000 sont toujours sous scellés. Le ministère de la Justice, qui en est propriétaire, veut absolument s’en débarrasser.   Les images sont encore gravées dans la mémoire de nombreux Français. Le 25 juillet 2000 le supersonique Concorde, qui permettait de relier Paris à New York en 3h30, s’écrasait peu après avoir décollé de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle….


En 2019, le musée de l’Air et de l’Espace fête ses 100 ans !

Depuis 100 ans, le musée de l’Air et de l’Espace du Ministère des Armées accueille le public et partage avec lui un grand rêve : celui de voler et d’aller dans l’espace ! Déployer ses ailes, rejoindre le ciel, atteindre les étoiles… l’homme a cherché par tous les moyens à voler et à aller toujours plus haut, toujours plus loin. À travers sa riche collection d’aéronefs, d’aérostats, de maquettes, d’uniformes,de photographies, d’estampes, d’affiches et d’objets d’art, le musée de l’Air et de l’Espace retrace cette incroyable histoire. Chaque objet présenté dévoile un pan de cette grande aventure où des hommes et des femmes, en dépassant les limites de l’imaginable, ont contribué au développement de nouvelles technologies, à la découverte de nouveaux espaces et de dépasser les limites en voyageant dans l’espace. Pour célébrer son centenaire, le musée de l’Air et de l’Espace ponctue l’année d’événements festifs exceptionnels. Outre les rendez-vous nationaux comme la Nuit européenne des musées, la Nuit des Étoiles ou les Journées européennes du patrimoine, le musée convie…


La famille Airbus fête les 50 ans de l’entreprise

Airbus fête ses 50 ans. Pour cet anniversaire tous les avions de la famille Airbus survoleront Toulouse mercredi 29 mai à midi pile. Ils seront accompagnés de la patrouille de France. Un vol en formation et à basse altitude avec tous les appareils de la famille Airbus accompagnés par la patrouille de France. Ce sera probablement l’image du jour ce mercredi 29 mai à Toulouse et ce sera celle qui marquera les 50 ans d’Airbus. Pour ne pas manquer cet événement il faudra être prêt juste avant midi aux alentours de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. L’entreprise a prévu des « fan zones » pour permettre aux salariés d’y assister. Un peu plus de 26 000 employés sont susceptibles d’être présents pour voir tous ces appareils : A380, A350-1000, A330neo, un avion de la famille A320, A220  et le  Beluga XL.


La passion pour Concorde reste intacte

Dimanche 28 avril 2019, un stand m’avait été réservé pour présenter quelques pièces de Concorde lors du salon des collectionneurs de Montaigu en Vendée. Un panneau  » spécial premier vol jusqu’au cinquantième anniversaire  »  relatait les grands moments du supersonique. Tout le long de la journée, des visiteurs sont venus pour témoigner de leur amour pour le bel oiseau disparu. Des anonymes, mais aussi un ancien salarié de l’aérospatiale, un steward d’AF, les parents d’un pilote, puis des passionnés qui viennent apporter leurs soutiens jusqu’à demander pour certains que Concorde puisse reprendre la voie des airs. Ces différents échanges  ont été très intéressant et la passion pour Concorde est intacte y compris pour les très jeunes qui sont attirés par les formes de l’avion et qui ne peuvent s’empêcher d’admirer les maquettes. Une journée enrichissante, et à renouveler. Jacques


Tours du monde supersoniques et records

Air France et British Airways développent des vols spéciaux ou « vols charters » pour améliorer la rentabilité du supersonique, reliant par exemple Washington à Nice ou encore Londres à Sidney. À partir de novembre 86, British Airways et Air France lancent des formules « Tour du monde ». Le supersonique britannique parcourt la planète en 16 jours, via New York, San Francisco, Honolulu, Guam, Hong Kong, Bali et Le Caire. Air France réalise ensuite le tour en 17 jours. Le nombre de passagers sur le vol est limité à 80 personnes car, en dehors des bagages de ses clients, le Concorde doit affréter les pièces techniques de rechange en cas de problèmes. Après Paris, l’avion se pose à New York, San Francisco, Papeete, Sydney, Bangkok, Colombo et Paris. À cette occasion, Concorde se pose pour la première fois à Tahiti le 21 novembre 1986. Son arrivée est annoncée en pleine page dans les quotidiens locaux. Tout Tahiti converge vers l’aéroport pour voir arriver le supersonique. « Pour mieux voir…


9 avril 1969 : Premier vol du Concorde 002, G-BSST

Ce vol a eu lieu cinq semaines à peine après le premier vol du Concorde 001, le  2 mars 1969. Concorde 002, G-BSST, le premier prototype d’avion de ligne supersonique construit par les Britanniques, effectue son premier vol au départ de l’aéroport de Filton, à Fairfield (Angleterre), avec le pilote d’essai principal de British Aerospace Corporation, Ernest Brian Trubshaw, en tant que pilote. , John Cochrane en tant que copilote et mécanicien navigant Brian Watts. À bord, trois autres ingénieurs de vol d’essai, Mike Addley, John Allan et Peter Holding, surveillaient également une gamme d’instruments dans la cabine avant. La carrière de G-BSST s’est terminée avec 836 heures,  dont 173 heures en  supersonique. Le Concorde 002 est conservé à la Royal Naval Air Station, à Yeovilton, dans le Somerset, en Angleterre.


Les moteurs Olympus du Concorde

Concorde est équipé de quatre ensembles  turboréacteurs Rolls-Royce  SNECMA Olympus 593 Mk 610 de 14 700 kg de poussée à sec et 17 260 kg avec post combustion et d’un canal d’éjection étudié et réalisé par la SNECMA. Des modifications importantes ont permis d’accroître la poussée et de diminuer la consommation en régime subsonique. Des entrées d’air à section variable régulée par électronique réduisent la vitesse de l’air entrant dans le réacteur et la tuyère est aussi à section variable. Qu’est ce que La postcombustion ? La postcombustion sert principalement pour le décollage sinon il faudrait 400 mètres de piste en plus. Avec près de 70 t de poussée au décollage, soit 160 000 CV, Concorde atteint, malgré ses 185 t, près de 400 km/h en 30 secondes et pourrait battre pendant le roulage n’importe quelle formule 1. Mais elle sert également à passer le mur du son,de Mach 0,97 à Mach 1,7. Elle génère une consommation très élevée (80 tonnes par heure au  décollage au lieu de 20 en…


Concorde, avion de meeting aérien

Philippe Chetail, collaborateur à l’organisation de plusieurs centaines de meetings aériens depuis quelques décennies, a mis en scène Concorde à plusieurs reprises dans les années 80. A l’occasion du cinquantième anniversaire du 1er vol de Concorde, le 2 mars 1969, les journalistes d’Aerobuzz.fr se souviennent. Il fut un temps où tout était simple ! Enfin bien plus simple que cela ne l’est aujourd’hui… La sûreté en meeting aérien n’était pas ce qu’elle est devenue et les présentations en vol n’étaient pas appréhendées par l’administration avec le même regard qu’en 2019. Nous étions au début des années 80, et çà c’était avant ! Bien avant un funeste 26 juin 1988 où tout a basculé du côté de Mulhouse, sur le petit terrain d’Habsheim ! A cette époque, les liners se donnaient en spectacle dans les meetings et tout le monde applaudissait des deux mains, les fonctionnaires de tous les corps de l’Etat n’étant pas les derniers à apprécier. L’association « Airshow »,  spécialiste de la mise en œuvre de spectacles aériens, coordonnait le show et assurait…