Pendant trente ans, il a filé à la vitesse d’une balle de fusil au-dessus de l’Atlantique. Unique succès du transport civil supersonique de l’histoire, le Concorde représentait un véritable miracle technique. Voici l’histoire fascinante de cet élégant avion de ligne supersonique qui connut un destin tragique.

Atterrissant à New York avant l’heure à laquelle ils étaient partis de Londres ou de Paris (du fait du décalage horaire), les passagers avaient l’illusion de remonter le temps. Seuls quelques élus pouvaient se permettre le voyage : des hommes d’affaires ou des célébrités prêts à débourser 10 000 dollars pour un billet. Quand l’un des appareils s’est écrasé le 25 juillet 2000 à Gonesse, une minute et demie après son décollage, un autre Concorde avait déjà pris son envol de Paris, plus tôt dans la journée. À son bord, un passager, qui avait échangé sa place avec l’une des malheureuses victimes du crash, y a tourné une vidéo amateur…
Ce documentaire retrace l’histoire fascinante du supersonique franco-britannique et de ses grands rivaux, tel l’éphémère Tupolev Tu-144, surnommé « Concordski ». Près de vingt ans après l’arrêt de l’exploitation commerciale du Concorde, en 2003, plusieurs projets d’avions de ligne supersoniques sont en cours de développement et des prototypes pourraient être prochainement dévoilés.

Retrouvez ci-dessous ce magnifique reportage que nous a proposé ARTE ce jour