Comment supporter le confinement en famille ? En s’amusant et en échangeant sur les réseaux sociaux, avec les équipes du musée de l’Air et de l’Espace, elles-mêmes repliées chez elles pour cause de coronavirus.

Le Bourget. Voici l’un des deux exemplaires du Concorde présentés dans les collections du musée de l’Air et de l’Espace et qui a fait l’objet d’un quizz sur les réseaux sociaux. LP/Claire Guédon

« C’est quand la suite? » Sur Twitter, le passionné d’aviation a déjà répondu à la première série d’interros du jour mise en ligne par le musée de l’Air et de l’Espace, situé au Bourget. Le sujet porte sur le légendaire Concorde dont deux exemplaires sont présents dans les collections.

Les quiz « spécial confinement général » sont concoctés depuis ce mardi par les équipes du musée elles aussi cloîtrées chez elles, dans le cadre de la fermeture forcée du site le plus visité de Seine-Saint-Denis. L’objectif du personnel est de garder le lien avec le public et d’occuper en temps réel enfants et adultes, enfermés à la maison pendant la crise sanitaire liée au coronavirus.

« La moitié des effectifs, c’est-à-dire une quarantaine de personnes était encore dans les murs du musée ce lundi, précise Yu Zhang, directrice de la communication du site culturel. Et pour notre dernier jour au travail au Bourget, nous avons tourné une petite vidéo sur la confection d’un avion de papier que nous avons ensuite postée sur les réseaux sociaux comme un signe d’espoir. »

Des images accompagnées d’un message : celui « d’un nouveau plan de vol pour vous occuper pendant que vous #RestezChezVous », indique le musée de l’Air qui a accueilli en 2019 plus de 315 000 visiteurs.

Des super tutoriels bricolés depuis le canapé !

Facebook pour le public familial, Instagram et ses stories pour les jeunes et enfin Twitter pour la communauté de passionnés réunie derrière le hashtag #AvGeeks : les équipes pédagogiques du musée de l’Air seront sur tous les fronts et bricoleront depuis leur canapé, des super tutoriels et des questionnaires pointus. « Pour les enfants, nous allons par exemple préparer des dessins à colorier ou faire une vidéo sur la fabrication d’une étoile filante en origami », poursuit Yu Zhang.

Ce mardi, l’interro (qui sera postée chaque jour à 9 heures tapantes sur Twitter) portait sur Concorde. Le premier pilote d’essai ? La vitesse maximale ? L’immatriculation de l’appareil d’Air France exposé dans un des halls du musée ? Ce sont quelques-unes des questions à choix multiples qui vous attendent si vous n’avez pas encore répondu. Le community manager relance évidemment en temps réel les participants, ce qui ajoute une dimension interactive intéressante.

Un challenge accompagnera les jeux pédagogiques et culturels, avec, par exemple la mise en ligne des plus beaux dessins et poèmes qu’enverront les plus jeunes au musée sur les réseaux sociaux.