GE Aviation a finalisé un premier design pour son avion destiné à l’avion supersonique de la start-up Aerion.

GE inaugure une nouvelle classe de réacteurs dédiée aux vols supersonique, « GE Affinity ».

Le projet d’avion supersonique AS2 d’Aerion avance. La start-up américaine veut lancer son jet supersonique, capable de voler à la vitesse de 1 700 km/h, en 2025. Elle est appuyée par des partenaires prestigieux : Honeywell et Lockheed Martin pour l’ingénierie, la certification et la production, GE Aviation pour la motorisation.

Ce dernier a présenté un premier design du réacteur destiné au jet d’affaires supersonique, baptisé « GE Affinity ». Il s’agit d’un concept de turbo-réacteur à double flux, à deux arbres et deux soufflantes, équipé d’un système de contrôle numérique. Le système d’échappement et la chambre de combustion ont été conçus sur mesure pour supporter les contraintes de la haute vitesse, tandis que le cœur du réacteur est dérivé de la gamme pour l’aviation commerciale de GE. L’Aerion AS2 volerait à vitesse subsonique au-dessus des terres et à vitesse supersonique sur les mers, pour respecter la réglementation en matière de bruit.

Prochaine étape pour le tandem GE – Aerion : finaliser le design du réacteur et produire des premières pièces à tester aux alentours de 2020.