L’étude de Maître Labarbe a déjà procédé à des ventes de prestige pour des pièces Concorde

La plus prisée fut certainement celle de septembre 2007 qui a atteinte des records.

Quant à la vente de novembre 2016, les pièces du Concorde se sont envolées pour un montant de 450.000 Euros.

Une nouvelle vente de pièces aéronautiques avec de belles pièces de concorde seront donc mises aux enchères le 30 octobre 2018.

Quelques pièces de la vente :

LOT N° 4 et  N°11

Concorde. Calculateur d’autostabilisation du lacet. (yaw autostabilization computer). P/N : 4700201, S/N : 2.Hauteur : 21 cm, Longueur : 56 cm, Largeur : 12,3 cm.

LOT N° 5

Lot de 8 plans originaux réalisés par les ingénieurs de BAC, Sud Aviation et de l’Aérospatiale dans les années 70 et 80 sur des parties et pièces spécifiques du Concorde. Dessin initial sur rouleau de calque puis retiré sur grand papier. Tailles variées. Certains plans concernent le Concorde no 1 (TSS 1 / Avions 1) correspondant au premier avion de série F-WTSB exposé au Musée Aéroscopia sur Blagnac.

LOT N° 21

CONCORDE. Indicateur de position de la vanne de climatisation fabriqué par la société Jaeger. Référence : 66 421 256 00 Décembre 1975. Vitre de protection fendue. Instrument de bord du cockpit mécano Concorde de Série situé sur le panneau de contrôle des prélèvements d’air. Cet instrument de bord indiquait la position de la vanne de climatisation qui contrôlait la quantité d’air passant par le circuit de dérivation du groupe de réfrigération. Il y en avait un par réacteur Olympus Concorde et donc 4 au total dans le cockpit du Concorde+

LOT N° 22

CONCORDE. Boitier de contrôle et protection électrique English Electric Co LTD du Concorde de Série (vols commerciaux). Référence : 66 264 568 00. Ce boitier servait à surveiller les systèmes électriques du Concorde qui étaient alimentés par les moteurs Olympus Rolls-Royce – Avril 1976. L’intérêt de ce boitier, qui peut s’ouvrir, réside également dans sa conception interne avec tous ses composants électroniques.

LOT N° 33

Air France, Centre d’Instruction de Vilgénis, Concorde : Commandes de vol, ATA 27 ; Livret complémentaire commandes de vol, ATA 27 ; Génération hydraulique, ATA 29 ; Structure, ATA 51.

LOT N° 88

CONCORDE. Deux indicateurs d’essais en vol utilisés sur le prototype Concorde. De marque Jaeger, ils étaient situés sur le cockpit mécanicien du Concorde. Références : 66 421 020 et 66 421 020 00 – Aout 1967.
Il n’y a eu que 2 prototypes du Concorde (sur 20 Concorde construits au total). Les objets Concorde des ces avions sont donc très rares.

Merci à l’étude Labarbe pour la diffusion des photos

Retrouvez tous les détails de cette vente sur le site de Maitre Labarbe