Sa silhouette est particulièrement élégante et ses mensurations hors-norme. Pour beaucoup, le Concorde suscite encore énormément d’admiration. C’est le cas d’Henri-Gilles Fournier. Le dernier commandant de bord de cet avion mythique le compare à une fusée qui pénètre dans l’air. Cet oiseau de fer s’envolait pour la première fois le 2 mars 1969.

900 pièces vendues aux enchères

À Toulouse, plus de 900 pièces vont être vendues aux enchères du 3 au 5 novembre prochain. Henri-Gilles Fournier y a déniché une pièce particulièrement rare : le machmètre, qui quantifie le nombre de Machs atteints. « C’est l’instrument que j’aimerais vraiment avoir », confie-t-il. Chaque passionné y trouvera son bonheur. Des pièces les plus lourdes au raffinement de la vaisselle : cette vente mondiale entretient la légende. Le bénéfice de ces enchères reviendra aux associations qui entretiennent la mémoire d’un avion dont les performances restent encore inégalées.

Reportage FR3